10 Conseils pour améliorer son SEO sur Internet

  • Trouvez et corrigez les problèmes et les erreurs de référencement
  • Vérifiez vos liens brisés
  • Choisissez la bonne taille et le bon format d’image
  • Prenez soin de votre code HTML
  • Optimisez votre balise titre et votre méta-description
  • Utilisez la Google Search Console
  • Utilisez Reddit, Quora ou encore Pinterest pour la recherche de mots-clés
  • Donnez à Google ce qu’il veut
  • Améliorez l’expérience utilisateur de votre site web
  • Visez la « position zéro »

Vous voulez être classé premier sur Google sans vous ruiner ? Laissez le référencement faire le travail. Grâce à son évolution au fil des ans et aux systèmes de gestion de contenu tels que WordPress et Blogger, il est désormais possible pour quiconque de créer et de publier un contenu numérique optimisé.

Lorsqu’il s’agit de contenu en ligne, la visibilité est primordiale. Mais avec des milliards d’articles numériques qui se disputent la première place, il peut sembler impossible de faire en sorte que votre page apparaisse sur la première page de Google. Heureusement pour vous, j’ai rassemblé les 10 meilleures façons d’améliorer votre référencement organique, sans dépenser un centime.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il est important de noter que si Google détient le monopole des moteurs de recherche (plus de 82 % du total des recherches), il n’est pas le seul acteur. Chaque moteur de recherche (Yahoo ou Bing par exemple) a un algorithme totalement différent à prendre en compte et à mettre à jour. La plupart d’entre eux sont assez discrets sur ces algorithmes et ne sont pas prompts à révéler la recette secrète qui permet d’obtenir la première place.

Heureusement, Google n’est pas aussi sévère et ne nous laisse pas en plan en ce qui concerne sa méthodologie de référencement. Certains des concepts fondamentaux publiés par Google, ainsi que de solides recherches menées par des experts, restent inchangés au fil du temps et s’appliquent aux différents moteurs de recherche. Si vous appliquez ces techniques, vous attirerez davantage de trafic organique sur vos pages Web et améliorerez votre référencement en un rien de temps.

Alors, commençons.

  1. Trouvez et corrigez les problèmes et les erreurs de référencement

Les vérificateurs de référencement peuvent être d’une grande aide lorsque vous ne savez pas par où commencer pour améliorer votre trafic organique.

Avec des outils de référencement tels que Woorank, la vérification et la détection des problèmes de référencement n’ont jamais été aussi accessibles.

Tout ce que vous avez à faire est de copier-coller l’URL de votre page Web et l’outil fera le reste. Les outils de vérification du référencement parcourront le code du site Web pour concocter un rapport général et vous fournir des conseils clairs et hiérarchisés.

  1. Vérifiez vos liens brisés

Nous avons tous été confrontés à une page morte, et c’est assez frustrant. Un lien brisé est un lien cliquable qui ne vous amène pas à la page que vous vouliez voir, ce qui est décevant à la fois pour les visiteurs du site et pour Google.

Google souhaite offrir la meilleure expérience possible à ses utilisateurs, et atterrir sur une page d’erreur n’est évidemment pas idéal.

Si vous ne réparez pas vos liens brisés, l’algorithme considérera votre page Web comme un contenu non actualisé, et vous n’apparaîtrez pas en tête des moteurs de recherche.

Brokenlinkcheck.com est un excellent outil pour vérifier rapidement tout lien brisé éventuel sur votre domaine.

  1. Choisissez la bonne taille et le bon format d’image

Les images sont longues à charger, et chaque seconde compte lorsqu’il s’agit de navigation sur le Web.

En fait, un temps de réponse de 2 à 10 secondes augmente considérablement l’abandon de la page. Il est essentiel de choisir la bonne taille et le bon format d’image pour que votre site Web se charge rapidement.

  1. Prenez soin de votre code HTML

Malheureusement, de nombreux propriétaires de sites Web ignorent encore le code HTML lorsqu’il s’agit de référencement. Ce conseil fait toute la différence : n’ayez pas peur d’ajuster ce qui se passe en coulisses.

Le HTML est le langage de codage standard considéré comme le squelette de tout site Web. Dans la plupart des cas, vous n’aurez pas besoin de compétences en codage pour l’améliorer pour votre référencement. N’oubliez pas que Google classe les pages Web en fonction de leur trafic, mais aussi en analysant leur contenu HTML.

Voici une astuce essentielle pour donner à Google l’indication des données structurées sur votre site web :

Vous voyez le titre en haut de cette page ? Le HTML permet de le faire apparaître comme une balise d’en-tête – dans ce cas, une balise H1.

<h1>10 Conseils pour améliorer son SEO sur Internet</h1>

Vous voyez le sous-titre en haut de cette section ? Il utilise également une balise d’en-tête, mais ici c’est une balise H2, signifiant le niveau d’importance suivant de ce titre secondaire.

<h2>Prenez soin de votre code HTML</h2>

Les balises sont un moyen formel de distinguer les sections principales de votre page Web.

Les moteurs de recherche les utilisent depuis longtemps pour savoir de quoi parle une page.

Par conséquent, vous devez utiliser des mots-clés stratégiques dans vos titres pour augmenter vos chances d’apparaître dans les recherches portant sur ces mots.

  1. Optimisez votre balise titre et votre méta-description

Comme pour le conseil précédent, la balise title et la balise meta description sont des balises HTML clés à optimiser si vous voulez améliorer votre classement.

Elles aideront le moteur de recherche et les visiteurs potentiels du site à savoir de quoi parlent la page Web et le site.

Lorsque vous créez vos balises, pensez à la façon dont les gens vont rechercher votre contenu. Commencez le texte par <title> et terminez par </title> pour indiquer aux moteurs le sujet et le mot clé dont vous parlez sur la page Web.

Exemple : <titre>Liste de méthodes pour améliorer votre référencement</titre>.

  1. Utilisez la Google Search Console

La Google Search Console est la nouvelle version améliorée des Google Webmaster Tools : elle s’adresse à un public plus large et n’est plus réservée aux experts du webmaster.

Il s’agit de l’un des seuls outils officiels de référencement de Google, qui donne un bon aperçu de la manière de renforcer votre référencement.

Il vous permet, entre autres, de voir l’évolution du nombre de pages indexées par Google.

La fonction « statut d’indexation » vous indique le nombre d’URL de votre site Web que Google a indexées.

Elle peut également identifier les erreurs et vous indiquer les mots-clés exacts que les visiteurs ont utilisés pour atterrir sur votre site Web.

  1. Utilisez Reddit, Quora ou encore Pinterest pour la recherche de mots-clés

L’espionnage des communautés en ligne n’est pas aussi effrayant qu’il n’y paraît.

Des millions de personnes posent chaque jour des questions sur des forums de questions-réponses.

Ces types de sites Web sont très fréquentés et spécialisés, et leur capacité à envoyer du trafic de référence vers un autre site Web ou un blog est tout aussi élevée.

Si vous voulez augmenter votre trafic, participez à ces conversations, en incluant des hyperliens vers des articles utiles et pertinents sur votre site.

Un autre avantage important de l’utilisation des forums de questions-réponses est que la lecture des fils de discussion les plus populaires sur Reddit et Quora par exemple peut vous donner un aperçu des mots-clés.

La recherche des questions qui reviennent fréquemment et l’analyse de leurs structures de mots-clés peuvent vous aider à trouver un sujet inexploité pour votre page web ou votre titre.

  1. Donnez à Google ce qu’il veut

Le référencement est un peu comme une belle couverture de livre : vous pouvez être attiré par le clickbait en faisant défiler les pages, mais au final, c’est le contenu du livre qui compte vraiment.

Concentrez-vous donc sur la fourniture d’un contenu de qualité aux visiteurs de votre site Web, qui générera du trafic sur votre site.

Le trafic sur les pages Web reste le premier facteur essentiel pour se classer dans les moteurs de recherche. Préférez la qualité à la quantité et n’oubliez pas de mettre à jour vos anciennes pages Web.

Vous êtes submergé par tous les facteurs à prendre en compte ? Des outils comme Search Engine Journal nous fournissent une excellente liste de contrôle pour évaluer la qualité de votre contenu :

Un contenu de qualité est :

  • Précis
  • Adapté aux mobiles
  • Informatif
  • Original
  • Partageable
  • Inspirant
  • Lisible
  • Visuel
  • Divertissant

Contenu de mauvaise qualité :

  • N’a pas de public cible
  • N’a pas de but/objectif
  • N’est pas optimisé
  • N’est pas réussi en fin de compte

Et bien sûr, n’oubliez pas de vous amuser en créant du contenu intéressant.

  1. Améliorez l’expérience utilisateur de votre site web

Les quatre principaux facteurs de classement sont les visites du site, le temps passé sur le site, les pages par session et le taux de rebond.

Ces quatre facteurs sont directement liés à l’expérience que votre site Web offre à vos utilisateurs.

C’est assez simple : Si votre site Web est facile et agréable à utiliser et offre des informations précieuses, vous aurez plus de visiteurs, qui resteront plus longtemps sur votre site et visiteront plus de pages, ce qui améliorera votre classement dans les moteurs de recherche.

  1. Visez la « position zéro »

Lorsqu’un utilisateur pose une question dans Google, Google extrait parfois du contenu d’un site Web pertinent et l’affiche dans un extrait spécial ou un champ de réponse au-dessus du premier résultat de recherche.

L’intégration d’un contenu dans un extrait vedette est un excellent moyen d’augmenter le trafic (les extraits comportent un lien vers la page d’où provient le contenu), ainsi que de renforcer la crédibilité et la visibilité de votre marque.

Pour augmenter vos chances de voir votre contenu sélectionné par Google, pensez aux recherches probables liées à votre activité et agrémentez votre site de réponses claires et faisant autorité.

Notre Infolettre